Point de situation sanitaire dans la Somme au 21 mars 2021

Le Gouvernement a annoncé ce jeudi 18 mars la mise en place d’un confinement dans 16 départements placés en surveillance renforcée du fait d’indicateurs sanitaires critiques. La mesure a pris effet vendredi 19 mars à minuit. Ce confinement durera au moins quatre semaines.

Les 16 départements concernés sont : Paris, la Seine-et-Marne, les Yvelines, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, le Val-d’Oise, l’Aisne, le Nord, l’Oise, le Pas-de-Calais, la Somme, les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime et l’Eure.

Par ailleurs, l’horaire de début du couvre-feu passe de 18 h à 19 h pour l’ensemble du territoire national pendant au moins quatre semaines. Le couvre-feu est maintenu, y compris dans les territoires qui ne sont pas soumis à un confinement. Cela implique qu’un certain nombre d’établissements et d’activités qui devaient fermer ou se terminer à 18 heures peuvent désormais se terminer à 19 heures.

Les écoles restent ouvertes : les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges fonctionnant dans un format normal. Les lycées doivent fonctionner en demi-jauge. Les cours d’EPS pour les scolaires sont autorisés en intérieur. Les activités sportives périscolaires ou extrascolaires demeurent interdites en intérieur. Ces mesures sont applicables à l’ensemble du territoire métropolitain.

La situation des universités reste inchangée.

Les règles s’appliquant aux lieux de culte restent inchangées.

 

Les déplacements sont limités et doivent pouvoir être justifiés au regard des dérogations prévues en cas de contrôle.

– Pendant les horaires de couvre-feu (19h-6h), la situation reste inchangée : tout déplacement dérogatoire doit pouvoir être justifié à l’aide de l’attestation dédiée (voir pièce jointe).

– Pendant les horaires du confinement (6h-19h), les déplacements ne sont autorisés qu’au regard des dérogations ci-après listées.

Dans un rayon de 10 km autour du lieu de résidence, les déplacements correspondant aux activités physiques et à la promenade peuvent se faire sans attestation sous réserve de pouvoir présenter un justificatif de domicile.

Dans les limites du département, les déplacements pour les motifs impérieux suivants sont possibles, sous réserve de présenter une attestation :

  • achats et retraits de commande
  • accompagnement des enfants à l’école et pour les activités périscolaires
  • se rendre dans un établissement culturel ou lieu de culte
  • pour effectuer des démarches administratives ou juridiques qui ne peuvent être réalisées à distance

Les déplacements à l’extérieur des limites du département de résidence ne sont possibles que pour les seuls motifs impérieux suivants. Ces motifs autorisent également les personnes résidant hors des départements soumis à des mesures renforcées à se rendre dans les départements concernés par ces mesures :

  • déplacements liés à l’activité professionnelle, à l’enseignement et la formation, ou à une mission d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative
  • déplacements pour motif de santé (consultations et soins)
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants
  • déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant
  • déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative, déplacements pour se rendre chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance
  • déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile et déplacements indispensables à l’acquisition ou à la location d’une résidence principale, insusceptibles d’être différés
  • déplacement de transit vers les gares et les aéroports

Deux types de formulaires peuvent ainsi être utilisés selon l’heure à laquelle vous vous déplacez :

– voir les deux formulaires d’attestation en pièces jointes
– voir le site du ministère de l’Intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement
– voir l’attestation en ligne : https://media.interieur.gouv.fr/attestation-deplacement-derogatoire-covid-19/

Il vous est possible de quitter le territoire national sous certaines conditions : motif impérieux pour certaines destinations ou sans aucun motif pour des déplacements vers l’Union européenne ou certains pays hors UE (Royaume-Uni, Australie, Nouvelle-Zélande, Japon, Singapour, Corée du Sud, Israël).

Les personnes résidant en-dehors du département de la Somme peuvent transiter par les départements soumis à des mesures renforcées, dans le cadre de déplacement de longue distance entre des départements non soumis à de telles mesures.

Le non-respect de ces mesures entraînera :

  • première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention)
  • en cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention)
  • après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros passible de 6 mois d’emprisonnement.

ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE Pour les personnes résidant dans les départements soumis à des mesures renforcées (entre 6 h et 19 h)

ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE DURANT LES HORAIRES DE COUVRE-FEU (entre 19 h et 6 h